résistances d’hier et d’aujourd’hui

Festival Clamecy

2017

INFOS PRATIQUESPratique.htmlPratique.htmlshapeimage_1_link_0
 
DIMANCHE 3 DECEMBREDimanche.htmlDimanche.htmlshapeimage_3_link_0
SAMEDI 25 NOVEMBRESamedi_nov.htmlSamedi_nov.htmlshapeimage_4_link_0
JEUDI 30 NOVEMBREJeudi.htmlJeudi.htmlshapeimage_5_link_0
SAMEDI 2 DÉCEMBRESamedi_dec.htmlSamedi_dec.htmlshapeimage_6_link_0
MERCREDI 29 NOVEMBREMercredi.htmlMercredi.htmlshapeimage_7_link_0

Programme 2017 Une Page, un Jour

VENDREDI 1er DÉCEMBREVendredi.htmlVendredi.htmlshapeimage_8_link_0

2016, deuxième édition de Résistance

Photos Claude Jaquier ou extraites des films

SAMEDI 26 NOVEMBRE

MARCHÉ : Fabio, chanteur des rues vous a fait chanter et danser, au son de son orgue de barbarie, des chansons populaires comme «Mon amant de Saint-Jean» et des chants de résistance comme «Le temps des cerises» ou «La semaine sanglante» de Jean-Baptiste Clément.

COLONNE DES INSURGÉS : Ce monument a été élevé en 1884 sur les lieux mêmes où furent guillotinés le 30 juillet 1852 les républicains Germain Cirasse et Pierre Cuisinier pour des meurtres qu’ils n’avaient pas commis. Christian Rey, professeur d’histoire, membre de la Société Scientifique et Artistique a commenté les inscriptions et les figures sculptées du monument.

MLAC FERME BLANCHE : LECTURE DE Fadwa Suleiman, actrice syrienne qui a participé activement aux manifestations contre le régime de Bachar El Assad. Avec le joueur de oud, Hareth Mhedi. En partenariat avec La Cité du mot de la Charité-sur-Loire où l’auteure est en résidence actuellement. Bibliographie : Le passage, Lansman (2013) ; A la pleine lune : Le soupirail (2014).

MERCREDI 30 NOVEMBRE

MÉDIATHÈQUE F. MITTERRAND (UTL) : Edgar Morin, chronique d’un regard. Un documentaire de Céline Gailleurd et Olivier Bohler. Débat avec le libraire Pierre Collantier. Edgar Morin est une référence scientifique de notre temps. À 94 ans, en avril dernier, avec d’autres personnalités, il formait encore une chaîne de solidarité pour s’opposer aux évasions fiscales organisées par la banque HSBC.

APÉRO CONCERT proposé par Blues à Clamecy. Foued interprète un blues chaleureux. Après avoir joué pendant quelques années avec des membres de Tayla (groupe celto berbère des années 90) et formé avec eux le Top Boogie, Foued a choisi de délivrer, de sa voix grave et sensuelle, un blues acoustique avec des compositions en français qui sonnent justes.

JEUDI 1er DÉCEMBRE

MÉDIATHÈQUE F. MITTERRAND : DOCS et RÉSISTANCE proposé par les Allumeurs des Toiles. Les caricaturistes, fantassins de la démocratie, documentaire de Stéphanie Valloatto, durée 106 minutes.

Douze fous formidables, drôles et tragiques, des quatre coins du monde, des caricaturistes qui défendent la démocratie en s’amusant, avec comme seule arme un crayon, au risque de leur vie. Ils sont français, tunisiens, russes, mexicains, américains, burkinabés, chinois, algériens, ivoiriens, vénézuéliens, israéliens et palestiniens.

RESTAURANT LE MARRAKECH : APÉRO CONFÉRENCE-LECTURE autour de La Fortune des Rougon, premier volume des Rougon-Macquart avec Henri Mitterand, spécialite de l’oeuvre de Émile Zola, professeur émérite à la Sorbonne nouvelle et de l’Université Columbia de New York et Maggy Dupa, actrice de la Compagnie du Chaland. L’action se déroule dans les jours qui suivent le coup d’état du 2 décembre 1851 en Haute Provence. Deux jeunes amoureux, Silvère et Miette, participent à la résistance.

VENDREDI 2 DÉCEMBRE

COLLÈGE GIROUD DE VILLETTE : Projection du documentaire : «Les Grands Entretiens d’Émile le collégien» de Jean Bojko (95 min) en présence de l’auteur. Le film réalisé par Jean Bojko témoigne de rencontres inattendues entre un adolescent et «des grands voyageurs» de l’esprit et de la connaissance tels Claude Hagège (linguiste), Jean Viard (sociologue), Jean-Paul Escande (médecin), le couple Pinçon-Charlot (sociologues), Annie Sugier (scientifique), Jean-Marie Pelt (biologiste), Julos Beaucarne (poète et chanteur), Jean-Luc Nancy (philosophe), Philippe Meirieu (pédagogue), Armand Gatti (dramaturge).

GALERIE DU MARCHÉ : Le choix des Libraires. Table de lecture sur le thème de la résistance proposées par la librairie du Marché et le Millefeuille.

MÉDIATHÈQUE F. MITTERRAND : DOCS ET RÉSISTANCE proposé par les Allumeurs des Toiles. El impenetrable. Un documentaire de Daniele Incacalterra / Durée : 95 min.

À la mort de son père, Daniele Incalcaterra a hérité de 5 000 hectares de terres dans l’un des derniers espaces du monde à conquérir : le Chaco paraguayen. Daniele Incalcaterra a pris la décision de restituer ses 5 000 hectares aux Indiens qui vivent depuis toujours sur ce territoire. El impenetrable est un western contemporain dont les les protagonistes sont bien réels.

CAVES DU CENTRE CULTUREL ROMAIN ROLLAND. L’illustrateur Edmond Baudoin a terminé la bande dessinée Gens de Clamecy commencée l’an passé. Vous y retrouverez tous les portraits réalisés à Clamecy insérés dans le récit de l’insurrection de 1851. Exposition des planches originales avant leur impression. Autour du travail d’Edmond Baudoin, nous avons réuni 4 artistes : Pierre Chancy, Gens d’Ici, photographies sonorisées, Dominique Glazewski, portraits oniriques, surimpressions photographiques, le céramiste Alain Gaudebert, Terre écrite, poésies sur parchemin de terre et Hutte Mêles du sculpteur musicien Guillaume Jouanin et de la céramiste Pauline Delmotte.

Vernissage de l’exposition «MÉLANGE DES GENRES»

SALLE ROMAIN ROLLAND DE LA MAIRIE. CONFÉRENCE DE CHRISTIANE TAUBIRA. Femme politique d’une envergure incontestable ayant exercé les postes de Garde des Sceaux et de Ministre de la Justice sous les gouvernements Ayrault et Valls.


Un long chemin vers l’égalité


L’esclavage a été aboli par la République de 1848. République que les insurgés de Clamecy ont défendue vaillamment au coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte. Christiane Taubira est l’auteur de la loi mémorielle du 21 mai 2001 qui reconnaît la traite et l’esclavage des populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes en tant que crime contre l’humanité.


«L’égalité n’est pas un slogan, c’est un combat quotidien qui incombe à la puissance publique» a déclaré Christiane Taubira à l’Université de New York en janvier 2016.

SAMEDI 3 DÉCEMBRE

CENTRE CULTURE ROMAIN ROLLAND : Présentation par la libraire Christine Ayroulet de la collection Raconter la vie en présence d’Omar Benlaala, auteur de La Barbe et de Samuel Figuières, auteur de la bande dessinée La voie des Chevriers.

La collection «Raconter la vie» a été lancée en 2014 par Pierre Rosanvallon. En ligne, sur le web, mais aussi expérience d’étidition avec Le Seuil, cette initiative répond au besoin de raconter les vies ordinaires, les voix de faible ampleur.

La Barbe d’Omar Benlaala. Dans un style elliptique, vif et plein d’autodérision, l’auteur raconte comment, dans les années 1990, il redécouvre l’islam et devient l’un des premiers «barbus». Au bout de quelques années, il finit par se rapprocher du soufisme. Cette dernière étape se conclut symboliquement par le rasage de la barbe. La voie du chevriers de Samuel Figuières, une bande dessinées aux couleurs vives. Cécile et Nicolas dont décidé de s’installer dans la Drôme, pour élever des chèvres. C’est toute cette aventure qui est racontée par Samuel Figuières, ami personnel de Cécile et Nicolas.

CAFÉ MON ONCLE BENJAMIN : APÉRO CONCERT avec Comme à la maison. L’accordéoniste Marc Guillaumin, la chanteuse Hélène Roux et le violoncelliste, contrebassiste Ludovic Schaap nous livrent leurs créations diffusant une ambiance chaleureuse et pleine d’émotions.

MÉDIATHÈQUE F. MITTERRAND : DOCS ET RESISTANCE proposé par les Allumeurs des Toiles : Pépinière du désert. Un documentaire de Laurent Chevalier. Ce film raconte comment deux hommes, l’un paysan dans le désert marocain et l’autre, immigré en banlieue parisienne, se battent ensemble pour que leur rêve se réalise : faire sortir du désert une pépinière. Leur but à terme est de vendre leurs arbustes et de pouvoir embaucher les fils de fellahs, très pauvres, de cette région pour les empêcher de partir vers les paradis illusoires de l’Europe...

SALLE ROMAIN ROLLAND DE LA MAIRIE : CONFÉRENCE Place des femmes dans l’insurrection de 1851 à Clamecy par Christian Rey, professeur d’histoire, membre de la Société Scientifique et Artistique. Figures invisibles par excellence, les femmes du peuple sont peu représentées sur le plan historique. À partir de sources peu nombreuses, Christian Rey tente de retracer des itinéraires de femmes courageuses qui ont été réprimées pour leur engagement républicain à Clamecy en décembre 1851.

CAFÉ LE COMMERCE : APÉRO CONCERT avec Qui vous savez. Quatre musiciens, chaleureux qui emmènent le public dans un tourbillon de musiques françaises au rythme des Balkans. Contrebasse, guitare, violon et voix.

SALLE ROMAIN ROLLAND DE LA MAIRIE : Emergence de l’idée de République démocratique et sociale en 1848 par Michèle Riot-Sarcey, professeure d’histoire contemporaine et d’histoire du genre à l’Université de Paris VII Saint Denis. Auteure de nombreux ouvrages sur l’histoire politique et XIXème siècle, de la République et du féminisme. Histoire du féminisme (2002), dictionnaire des utopies (2002), 1848, la révolution oubliée (2008). Son dernier ouvrage Le procès de la liberté, une histoire souterraine du XIXème siècle en France a reçu le prix Pétrarque de l’essai France Culture en 2016. «Il faut revenir sur les expériences du passé d’où a émergé l’idée de République démocratique et sociale quand au sein des associations, la liberté individuelle se conjugUait avec la liberté collective.

CINÉMA CASINO, En mémoire du Front Populaire qui fête ses 80 ans. Projection de La Belle Équipe, un film de Julien Duvivier avec en première partie une archive rare du Défilé des 500 000 manifestants du 14 juillet 1935.

Cinq ouvriers chômeurs parisiens dont Mario un étranger menacé d’expulsion, gagent le gros lot de la Loterie nationale. Jean, a l’idée de placer cet argent en commun, dans l’achat d’un vieux lavoir en banlieue en ruine, qu’ils transforment en riante guinguette dont ils seront les propriétaires.

DÉFILÉ DES 500 000 manifestants du 14 juillet 1935. Ciné archives, fonds audiovisuel du PCF, mouvement ouvrier et démocratique, film restauré par le CNC. Cette archive rend compte de la première manifestation unitaire, journée clé qui préfigure le Front populaire. Passage et station devant la statue de JB Baudin qui n’a pas encore été fondue par les forces d’occupation allemandes.

Débat autour des apports fondamentaux du Front populaire avec Serge Wolikow, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne. Auteur de 136, le monde du Front populaire.

DIMANCHE 4 DÉCEMBRE

SALLE ROMAIN ROLLAND DE LA MAIRIE : Table ronde : Élevage ou production animale ? Proposée par la Maison citoyenne, animée par Jacques Planchon. Invitée : Jocelyne Porcher, directrice de recherches à l’INRA-SAD et à UMR Innovation de Montpellier. Ses recherches portent sur la relation de travail entre éleveurs et animaux. Elle s’est engagée dans une démarche de recherche après avoir été éleveuse et technicienne agricole.

Ouvrage de référence : «Vivre avec les animaux, une utopie pour le XXIème siècle».

Avec les agriculteurs : Emilie Jeannin, vente directe, Christophe Blaise, installé en bio, Hugues Chardonneret, boulanger éleveur, Bernard Blondeau, délégué CDJA, Philippe Cabarat, éleveur bio et Max Hannon de la Maison citoyenne. Dans un élevage, le rapport aux animaux n’est pas neutre. Interroger le rapport entretenu par l’éleveur à ses animaux ouvre un champ de questionnements qui concerne certes le monde paysan mais aussi celui des consommateurs. Quel monde avons-nous envie de défendre pour nos achats ?

CINÉMA CASINO. Projection de Qu’est-ce qu’on attend ?. Dernier film de Marie-Monique Robin, proposé par les Allumeurs des Toiles. En présence e Marc Dufumier, agronome, professeur émérite à AgroParisTech. Auteur d’ouvrages et initiateur de programmes de développement agricole. Il milite pour que chacun bénéficie d’une agriculture de qualité, débarrassée de la production industrielle.

Résumé : Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit.

«Qu’est-ce qu’on attend ?» raconte comment une petite ville d’Alsace de  2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

Film engagé et plein d’espoir. À Ungersheim, la caméra de Marie-Monique Robin montre des héros modernes qui construisent leur propre bonheur avec leur seule volonté et leurs compétences. Leur engagement local, à petit pas et proche du terrain, montre qu’il est aujourd’hui possible de changer les choses à côté de chez soi. Parmi ces héros, le couple de boulangers, Lili et Christophe Moyses, livre un témoignage passionnant sur leur démarche.

Édition 2015Edition_2015.htmlEdition_2015.htmlshapeimage_21_link_0

Conférence «Un long chemin vers l’égalité» (25 minutes)

VENDREDI 9 DÉCEMBRE

CAVES DU CENTRE CULTUREL ROMAIN ROLLAND : Lecture exceptionnelle par le poète Laurent Grisel accompagné par Ricky Ford, saxophoniste américain notamment connu pour ses collaborations avec Charles Mingus et Abdullah Ibrahim.